Navigation | B/Expériences

B/Expériences

I/Le matériel utilisé :

Pour réaliser ces expériences, nous avons eu besoin de : – une éprouvette graduée 

                                                                                           – une webcam

                                                                                           – une pince métallique

                                                                                           – une bille en métal (réutilisée pour chaque expérience afin d’avoir la même masse)

                                                                                           – de la pâte à modeler

                                                                                           – de l’huile

Voici quelques photos prises du matériel :

Matériel expériences
Album : Matériel expériences
Voici le materiel que nous avons utilisé pour réaliser nos expériences.
4 images
Voir l'album

II/Le protocole :

Nous avons filmé nos expériences à l’aide d’une webcam en prenant en fond sur le tableau une échelle de 30cm. Nous avons tout d’abord rempli l’éprouvette graduée entièrement avec de l’huile pour que la descente de la bille ne soit pas trop rapide. Nous avons tout d’abord fait l’expérience avec une forme ronde à l’aide de la pâte à modeler, puis avec une forme cubique et finalement une forme ronde avec des creux. Nous avons à chaque fois laché l’objet de la même hauteur, sans vitesse initiale à l’aide de la pince métallique. Nous avons enfin étudié pour chacune des formes leur vitesse dans le liquide en fonction du temps et avons pour chacune tracé une courbe à l’aide du logiciel Aviméca et d’Excel.

III/Les expériences :

Expérience 1 avec la bille recouverte de pâte à modeler avec la forme ronde :

Image de prévisualisation YouTube

 

Epérience 2 avec la bille recouverte de pâte à modeler en forme de cube :

Image de prévisualisation YouTube

 

Epérience 3 avec la bille recouverte de pâte à modeler avec la forme ronde et des creux dispersés :

Image de prévisualisation YouTube

 

IV/Les résultats :

Nous avons observé grâce aux courbes que nous avons réalisées que la forme ayant le plus grand potentiel aérodynamique était la forme ronde. Nous pouvons en conclure qu’une surface bien lisse subit des frottements moins forts qu’une surface possèdant des creux ou même qu’un objet ayant des contours courbés subit lui aussi moins de frottements qu’un objet cubique. Nous avons, pour la forme ronde obtenu une vitesse maximum de environ 0.7 m/s. Alors que pour la forme cubique nous avons obtenu une vitesse maximum de 0.59 m/s et pour la forme ronde avec des creux, une vitesse maximum de 0.63 m/s. Nous avons, pour le cube, observé une chute de la vitesse importante car le cube a tourné sur lui-même, ce qui a pu influencer sa vitesse.

Voici les graphiques que nous avons réalisés à l’aide d’Excel en prenant les relevés effectués sur Aviméca :

Graphiques expériences
Album : Graphiques expériences
Voici les graphiques que nous avons tracé avec les relevés de nos expériences.
3 images
Voir l'album

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Admin le 7 février, 2011 dans

Laisser un commentaire

Meta

Liens

La révolution de Marie Curie. |
Les Sciences revisitées |
expertpuproductionline |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BEAUCOUP de voies...un seul...
| martin-science-lot
| Météo-Ile-Maurice